Camille de Girlboost avec la pancarte Girl Power

5 étapes pour transformer vos croyances limitantes

Développement personnel - les croyances limitantes

Nous avons parlé il y a deux semaines du petit hamster qui trotte dans notre tête, et qui titille notre confiance en soi, notre façon de voir les choses, nos rapports sociaux… Celui qui mouline dans sa roue chaque soir et nous empêche parfois de dormir ! Et il se gave non pas de graines de tournesol comme Hamtaro (pour ceux qui connaissent), mais d’une tout autre sucrerie appelée : la croyance limitante.

Une croyance limitante est une pensée que l’on considère comme étant la vérité / la réalité…. C’est penser que l’on est incapable de faire quelque chose et donc : ne pas la tenter pour cette raison qui nous paraît tout à fait appropriée. 

Si on devait l’illustrer, c’est comme se dire que l’on est incapable de courir au delà de 5 kms de distance, alors que notre corps en est tout à fait capable lui ! Et donc de se restreindre, et de ne jamais dépasser les 5 kms… parce que « je ne peux pas, je n’en suis pas capable, c’est comme ça, c’est impossible ».  Pire encore, c’est ce qui nous pousse à voir uniquement des problèmes même quand il y a de nombreuses solutions. Et bien sûr, camper sur ses positions ! Je le sais, c’est tout. 

  • Alors les croyances limitantes, elles ont bon dos ! On les retrouve dans tous les domaines…
  • ça ne sert à rien de chercher un emploi alors qu’on est en pleine crise sanitaire : il n’y en a pas
  • ils demandent un bac +5 alors que je suis autodidacte : ça ne sert à rien d’envoyer ma candidature
  • je n’ai absolument pas les compétences pour monter un business, je ne connais pas ce milieu là 
  • ça ne sert à rien de m’inscrire à ce concours : vu les autres candidats, je n’ai pas le niveau 
  • c’est évident que je ne vais pas rencontrer quelqu’un, je ne suis pas assez ou trop 
  • de toute façon, je n’aime pas les kiwis donc je ne risque pas d’aimer ta recette, ça ne sert à rien de goûter

On pourrait en sortir des centaines, des milliers d’exemples. D’ailleurs rien que là, à cet instant, je suis sûre que vous avez quelques histoires supplémentaires qui vous viennent en tête ! Des histoires vécues, des histoires entendues… #storytelling 

Bon mais rassurez-vous : les croyances limitantes, nous en avons tous ! C’est profondément humain, et elles se nourrissent de tellement de facteurs possibles : notre éducation bien sûr, nos expériences certainement, notre personnalité un peu parfois… L’idée maintenant, c’est de savoir les repérer pour mieux les transformer ! 

Et c’est ce que je vous propose aujourd’hui : une méthode pour arrêter de vous cacher derrière ces croyances… Afin de booster votre potentiel ! SO GIRLBOOST

5 étapes pour casser vos croyances limitantes

1. Repérer ses croyances limitantes

Elles sont un peu sournoises nos petites croyances car elles ne se distinguent pas clairement du reste de nos pensées. C’est même leur principe : elles s’incrustent pépouzes, comme si elles étaient normales… Il y a de quoi crier au scandale ! Néanmoins, on peut reconnaître certaines tournures de phrases qui ne trompent pas : 

  • J’aimerais bien faire ça MAIS
  • Ce n’est pas fait pour moi
  • Je suis trop, ou pas assez = pour faire cela
  • Ils/elles ne me laisseraient pas faire ça / il ne voudra jamais
  • C’est différent pour vous…

Bon, elle est bien gentille Camille, mais une fois que j’ai trouvé une croyance, qu’est-ce que j’en fais? Et bien on va l’exterminer en 300 000 milles morceaux avec…

2. La méthode Coué

Non non, pas l’animateur radio ! La méthode Coué est une méthode fondée sur l’autosuggestion et l’autohypnose.

Elle nous permet d’utiliser notre inconscient, pour intégrer en soi des idées positives d’amélioration. Pour cela, il suffit de faire le perroquet : main sur les hanches, bouche en coeur… Non, c’était une petite blague ! Mais pas sur le fait de faire le perroquet ! Je m’explique : il s’agit de répéter une vingtaine de fois, matin et soir, une phrase positive, pour que celle-ci fasse son chemin dans notre inconscient.

Cette méthode est donc basée sur la répétition ! OK Mais concrètement comment on l’utilise face à une croyance limitante? 

Et bien on va tout simplement répéter la phrase contraire / opposée à sa croyance limitante. 

Exemple : 

je ne suis pas assez compétente pour décrocher ce poste => Je suis parfaitement compétente pour décrocher ce poste

je ne vais pas y arriver, je ne sais pas comment faire => Je vais tout déchirer, je vais trouver comment faire 

je n’ai pas le temps d’aller m’abonner au super podcast GIRLBOOST => Je vais trouver le temps de m’abonner au super podcast GIRLBOOST

Vous avez compris le principe je pense : on prend le contrepied ! Attention, le dire une seule fois peut ne pas être suffisant… rappelez-vous : perroquet ! On répète le nombre de fois nécessaire pour que notre adorable hamster arrête sa course effrénée dans sa roue. On va l’amadouer celui là ! Et on va le faire ensemble. 

3. Les exemples inspirants

Des gens talentueux, et à succès (attention le succès est relatif : chacun peut avoir sa propre vision de la chose) : il y en a partout autour de nous. Que ce soit dans notre cercle proche (famille, amis, collègues, clients) ou sur la toile : bienvenue en 2020 ! Google est notre meilleur ami. La Fnac parfois aussi. Et on a accès à des biographies, des histoires, du storytelling à gogo sur tout et n’importe quoi… Et parmi tout ce joli foutoir, il y a des exemples inspirants. Des exemples qui correspondent à votre vision des choses, de la vie… Et alors là, vous avez quelques options devant vous : 

  • Vous renseigner : vous imprégner de ces exemples grâce aux réseaux sociaux, grâce aux livres… 
  • Les contacter : vous vous rappelez? Rien n’est impossible. Libre à vous de contacter ces modèles, ces exemples inspirants, et de leur poser vos questions 

Exemple : « j’aimerais écrire un lire, mais je sais que c’est difficile, que je ne trouverai pas de maison d’édition…. »

Au lieu de vous laisser guider par cette peur, trouvez des auteurs / des autrices qui ont réussi et écoutez-les ! Je vous arrête tout de suite sur le « Oui mais… ma cousine travaille dans le secteur et m’a dit que ce serait impossible » => votre cousine est une personne sur des milliards et jusqu’à preuve du contraire, une seule personne dans ce monde ne détient pas toute la vérité… Il y a énormément d’expériences, de nuances ! D’ailleurs, il faut savoir que cet exemple n’est pas pris au hasard : souvent les croyances limitantes viennent de nos proches… Je dis ça, je ne dis rien ! 

4. Imaginez votre réussite

C’est le pouvoir de la visualisation : on se rapproche rapidement d’une situation rêvée quand on se projette dedans ! La visualisation vise à mettre en oeuvre les ressources de l’esprit, de l’imagination et de l’intuition pour améliorer les performances et le mieux être… Rien que ça ! 

Prenons un exemple concret : croyance limitante « voyager seule, ce n’est pas fait pour moi, j’ai trop peur que cela se passe mal ». 

Imaginez-vous en train de voyager seule, admirant des paysages, échangeant avec de nouvelles personnes au fur et à mesure des rencontres, vous baladant à vélo dans des rizières balinaises…. Imaginez les odeurs, imaginez le bruit du vent dans vos oreilles… On s’y croirait presque ! Et bien, cela va vous apporter le petit boost d’assurance qu’il vous manquait pour y aller ! 

Et pour finir : 5ème et ultime étape. 

5. Les vertus de l’échec 

Le fameux « OK mais si je me plante? ».  Je vais vous dire un secret : c’est encore mieux si vous vous plantez  …. « WHAAAAT? » En réalité, la route vers le succès n’est pas toute droite. Elle est sinueuse, et c’est à force d’essayer, de tester, de persévérer que l’on finit par trouver comment y accéder ! Un peu comme si on voyait un immense amas de ronces… ça ne donne pas envie comme cela, on a peur de se piquer, de ne pas réussir à trouver un chemin praticable… mais la vérité, c’est que Rome ne s’est pas construite en un seul jour et que malgré tout,  tous les chemins aujourd’hui y mènent ! Fan de citations bonjour ! 

L’échec fait partie intégrante de la réussite, c’est sûrement la plus belle forme de réussite. Alors allons-y gaiement : toutes ensemble ! Et rapprochons nous petit à petit de la réussite, et du succès ! Vous savez ce qu’il vous reste à faire? Transformez vos croyances limitantes & FONCEZ. 

RECEVOIR LA NEWSLETTER GIRLBOOST

Découvrez des tips & astuces pour mener à bien votre projet en toute & simplicité avec le sourire ! N’avancez plus jamais seule en rejoignant la newsletter GIRLBOOST dédiées aux entrepreneuses et partagez ainsi vos questions, vos interrogations…

Vous y trouverez le BOOST nécessaire pour avancer !

Partagez ce super post avec les entrepreneuses qui en auraient besoin !

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Laisser un commentaire

VOIR PLUS
D'articles

Camille de Girlboost avec la pancarte Girl Power

La Newsletter ⚡Girlboost⚡

Tout ce dont vous avez besoin pour construire votre projet. Rdv chaque lundi matin dans votre boite mail ! #YAY