fbpx
Camille de Girlboost avec la pancarte Girl Power

Utiliser Pinterest au service de son business

Stratégie Pinterest : utiliser pinterest au service de son business

Coralie est une experte en stratégie pinterest et en réseaux sociaux. Elle est fondatrice du site “ Le Citron Rose”. Elle a créé ce site il y a 2ans et demi et comme il n’est pas facile de choisir un nom de domaine, elle s’est appuyé sur ce qu’elle aime : le citron avec sa couleur vitaminée et solaire qui fonctionne bien pour la communication et le marketing. Le choix du rose est parce qu’il n’existe pas et que cela interpelle et marque les esprits. Son branding et ses formations sont-elles d’ailleurs aussi en lien avec le citron? Et oui, des noms tels que limonade, contain booster… Un bon mix bien vitaminé pour accompagner ses clients ! 

Coralie du site Le citron Rose

Coralie, quelle GirlBoost es-tu?

Coralie, quelle GIRLBOOST tu es? 

Il y a eu un avant et un après GIRLBOOST, il y a 2 ans et demi j’avais pas totalement confiance en moi j’avançais tout doucement. 2 ans et demi après, l’entrepreneuriat m’a forgé un caractère. La force et l’envie d’aller jusqu’au bout malgré quelques petites galères. Aujourd’hui je n’ai pas peur d’avancer et je n’ai pas envie de lâcher l’affaire.

Quel est ton parcours entrepreneurial ?

En 2016, j’ai créé mon numéro de SIRET suite à mes études en Marketing. J’étais destinée à être chef de produit mais en sortant des études ça m’a angoissé de devoir rechercher un travail, d’être au chômage rien que pendant 3 mois cela m’a paru très long surtout que je voyais mes copines trouver un travail trop chouette etc… J’ai donc perdu toute confiance en moi. Mais j’ai toujours eu ce truc en moi où “si on me ferme des portes, je vais ouvrir des fenêtres”. J’ai donc voulu continuer à y aller et je me suis dit pourquoi pas créer mon statut d’auto-entrepreneur? Et c’est donc en 2016 que j’ai créé mon SIRET et que j’ai commencé à faire des erreurs d’entrepreneur : tarifs très bas, accepter tout. Il y a donc pour moi deux phases dans mon parcours. La partie brouillon, non organisée lorsque j’étais salariée par dépit et en 2020 lorsque je me suis relancée quand j’avais soif de liberté et de changement. J’avais envie d’être maître de mon destin et donc en 2020 je n’ai pas refait les erreurs que j’avais pu faire en 2016. Si je devais rajouter quelque chose par rapport à 2016 où c’était complètement du complément de revenu, je ne me voyais pas en vivre contrairement à 2020. Après c’est sûr que je n’ai pas pu en vivre tout de suite mais c’était l’entreprenariat ou rien. 

Est-ce qu’en 2020 tu étais au chômage ou encore salariée comme filet de sécurité? 

J’ai eu de la chance d’être salariée c’est très très rassurant. J’étais depuis 2 ans cheffe de projet marketing digital pour une entreprise qui a fait faillite et les employés se sont retrouvés au chômage mais c’est un autre type de chômage : le CSP qui garantit pendant 1 an un chômage amélioré. 

Tu t’es spécialisée directement dans le marketing notamment les réseaux sociaux : pinterest et instagram. Pourquoi ce choix? 

J’ai voulu me spécialiser  sur Pinterest car c’est vraiment pour moi une plateforme passion ou j’ai commencé avec mon blog beauté en 2015, et donc l’objectif était la visibilité et Pinterest a été pour mon blog un vecteur de trafic énorme, et donc avec mes expériences professionnelles j’ai mis pinterest sur la table à chaque fois avec une stratégie et au fil des expériences je voyais que Pinterest était un vecteur de trafic en plus, c’était très valorisant le retour sur le temps passé dessus. Je voyais que c’était très intéressant. Il y a peu de personnes convaincues par Pinterest du coup moi je suis là pour mettre en avant Pinterest pour un Business en ligne. J’aime bien aussi parler des articles de blog, d’insta, du pouvoir de la newsletters…

Aujourd’hui Pinterest a-t-il encore un intérêt pour les business en ligne et qu’est ce qu’il peut apporter? 

Pinterest est un moteur de recherche avec des visuels qu’on appelle les épingles. C’est encore intéressant pour moi car aujourd’hui pour l’aspect visibilité car le marketing visuel est très important c’est comme une vitrine de notre contenu. Pour le trafic, une fois que l’optimisation est réalisée avec les mots clés pour référencer les contenus, c’est un trafic qui va venir en fil rouge. Pour comparer, un post instagram va être visible à une certaine hauteur mais sa durée de vie est de 1 semaine voir quelques semaines… Au bout de 3 semaines ce post est oublié. Sur instagram il faut toujours continuer à alimenter pour continuer à être visible. Sur Pinterest ou Google si pendant 3 à 6 mois j’ai fait une retranscription de podcast, au bout de ces 6 mois si j’ai optimisé, c’est un trafic qui va venir tous les mois et qui grossir petit à petit et qui va continuer à vivre me rapporter du trafic et de la visibilité des mois et des années après. Par exemple, il y a des articles que j’ai posté il y a 2 ans qui me rapportent toujours du trafic. Avec des mots clés, les internautes trouvent encore mes articles.

Pour moi Pinterest a un intérêt que si nous avons un blog, est ce que tu es d’accord avec cette idée?

C’est vrai que quand même à force d’avoir gérer des comptes Pinterest j’ai noté des schémas qui revenaient souvent, dès qu’on postait des articles de blog c’est quand même un gros vecteur de trafic plutôt que de recycler ces posts instagram sur Pinterest. C’est plutôt une perte de temps car le post instagram n’est pas référencé et il n’a pas de lien derrière. On peut cependant le recycler en épingles idées pour se faire connaître. Mais c’est vraiment les articles de blog qui vous apporteront beaucoup de trafic. Ce que je remarque qui ne marche pas très très bien ce sont les épingles produit. Pinterest c’est plutôt pour chercher des liens, des astuces, des inspirations. En effet l’utilisateur est très centré sur lui-même, ses envies, ses inspirations que ce soit pro ou perso mais c’est lui donc il faut “être là” et c’est vrai que les articles de blog c’est très bien pour ça.

En terme de visibilité est ce qu’il faut faire les deux types d’épingles? (Épingle idée et épingle classique)

Il faut les deux. Il faut vivre avec son temps et s’adapter aux contenus qui fonctionnent. Il faut donc des épingles classiques et également des vidéos. C’est comme si vous refusiez de faire des réels sur instagram alors que c’est ce qui fonctionne actuellement. Quand une plateforme met à fond un type de contenu en avant, il faut y aller et le proposer pour être mise en avant par la plateforme. Ce que je conseille c’est de publier autant d’épingles classiques que de contenu, et une épingle idée par semaine. 

Quand tu dis recyclage de contenu je peux recycler un carrousel instagram sur pinterest?

Complètement, avec le même déroulé et à la fin tu rajoutes un “call to action” sur pinterest en fonction de ce que tu veux de cette épingle là: l’enregistrer, s’abonner pour plus d’astuces… 

Quand on a un article de blog on peut en faire différentes épingles avec un angle de vue différent, comment on met en place une bonne stratégie de contenu?

Comme tu dis : on peut faire différentes épingles avec différentes accroches puisque certains titres peuvent permettre d’apporter un trafic différent qui n’auraient pas cliqué sur le premier. Ce que je conseille c’est de ne pas dépasser 3 épingles par article, cela concentre les statistiques. Au niveau de la stratégie, pour ne pas partir dans la mauvaise direction est d’utiliser le moteur de recherche Pinterest pour voir s’il y a déjà des mots-clés similaire alors oui ce mot-clé est recherché j’ai donc intérêt à partager mon article dessus, tu peux sinon peut-être être amené à modifier les mots-clés. Toujours vérifié si c’est recherché sur pinterest ce que j’appelle Pinterest Friendly. Les gens sont vraiment autocentrés, ils vont donc chercher ce qui leur ferait plaisir.

Est ce que tu as d’autres petites astuces ? 

Il y a 4 piliers : le contenu, le SEO, les épingles et en bonus les tendances, en ce moment les épingles idées. Le 4ème pilier dont je n’ai pas parlé, c’est notre nombre d’abonnés, en effet on aura pas du tout le même résultat en terme de visibilité. Pinterest va regarder comment les gens réagissent, si on a 500 abonnés il va montrer notre contenu à 50 personnes ce qui va nous permettre de voir si cela fonctionne, et donc 50 abonnés, seulement 5 personnes vont nous permettre de savoir si cela fonctionne. Ne pas oublier de faire grossir son nombre d’abonnés Pinterest. 

Et donc concrètement comment on fait?

C’est un peu comme partout ça va partir du contenu. Est-ce que c’est un contenu intéressant, est-ce qu’il est utile? Agréable? Déjà si on se dit c’est utile pour la personne c’est super. Si les contenus plaisent, la personne ne va pas se poser de questions et s’abonner. Après il y a autres choses, si vous avez un compte insta vous allez en parler en newsletter, vous allez le mettre sur votre site… Pinterest c’est pareil, si on a envie de lui donner la visibilité qu’il mérite et bien on va utiliser ses autres médias. Avoir sur son site un icône Pinterest, avoir un lien dans sa bio insta, vous pouvez en parler dans vos stories avec le sticker lien pour les rediriger avec un “call to action” et également en parler dans la newsletter pour rediriger avec un tableau récapitulatif par exemple. Ne pas hésiter à aller chercher la visibilité.

Est ce que toi tu as des success story que tu as eu l’occasion de voir ou de créer?

La success story d’un e-shop dont je gère le compte. Quand j’ai commencé elle était à 4000 visites mensuels Pinterest et avec la gestion du compte par mes soins on est monté à 10 000 – 12000 par mois donc ça c’est vraiment ma plus grosse fierté. J’aimerais mettre en avant une autre success story, c’est la création de zéro d’un e-shop et 3 mois après on a une centaine d’abonnées et en terme de visite sur le site on était à 130 visites mais c’était quand même un compte qui partait de zéro  et à force de faire du contenu ça va se multiplier par mois. 

Ce que j’aime bien avec Pinterest c’est  qu’on a quand même des résultats rapidement rien qu’avec le nombre d’impressions avec du contenu régulier.

Comme dit un entrepreneur, il ne faut pas s’arrêter à un chiffre puisque si imaginons je fais un live insta et qu’il y a 100 personnes ou bien si j’ai 100 likes ce qui n’est pas énorme, mais si ces 100 personnes rentrent dans ma boutique c’est énorme. Il ne faut donc pas s’attarder sur les statistiques. 

C’est vrai que ça fait longtemps que je suis sur instagram et pendant longtemps j’ai regardé les chiffres, et même il y a 1 an, je regardais mes chiffres et je me disais mince c’est pas autant. Maintenant je poste mais j’arrête de regarder le nombre d’abonnées, de vues. Je me dis je poste et tant pis, je sais comment est ma stratégie, je sais ce qui plaît, si un post plaît moins ce n’est pas grave et je trouve ça tellement mieux donc je conseille vraiment à tout le monde de faire pareil même si c’est pas facile. 

C’est vrai je suis d’accord en plus ça perd de son sens. Il faut quand même analyser de temps en temps voir ce qui fonctionne petit à petit surtout lorsqu’on commence mais c’est vrai qu’il ne faut pas faire que ça.

Et puis si je peux donner un exemple très terre à terre, 300 likes sur un carrousel et zéro vente derrière alors qu’on peut faire un post à 100 like avec des devis signés derrière c’est tout de suite plus intéressant.

Est ce que tu peux nous parler de tes produits, de ce que tu vends concrètement? 

J’ai une formation Pinterest et j’ai une formation sur le marketing de contenu. Il y a toute la stratégie globale et après je fais un gros focus sur l’article de blog et le podcast. Après on va regarder Instagram avec des modules dédiés et ensuite la newsletter, un média dans lequel je crois très très fort. Et puis on termine par l’optimisation du tunnel de conversion.

Ce sont des formations en ligne?

Oui avec l’aspect live, je réponds également aux questions si besoin. Cela fait partie pour moi de l’accompagnement en dehors de la formation qui est pour moi très important.

Qu’est ce que l’entreprenariat t’as apporté dans la vie?

Ça m’émeut rien que d’y penser! La première chose qui me vient en tête est la confiance en moi. C’est venu au bout de ces 2ans et demi ça ne vient pas tout seul. La confiance à savoir dire non, imposer ses limites et assumer ses prix. ça m’a également appris à être tenace, on a pas tellement le choix mais moi je n’ai pas lâché ma bouée peu importe les galère. ça m’a aussi apporté beaucoup de sérénité. C’est un peu paradoxal car tout repose sur nous finalement mais en même temps c’est une liberté tellement énorme qui va de pair avec la confiance. On a la liberté de choisir nos clients dans la prestation de service et ça c’est une grande liberté. On peut travailler 50h par semaine comme 15h par semaine. Je retiens vraiment le côté liberté avec la possibilité de lancer de nouveaux projets. Personne ne nous empêche de lancer nos idées. C’est déjà pas mal finalement c’est des choses qui sont encrés en moi aujourd’hui. Je suis aussi devenue beaucoup plus organisée et responsable. 

Est ce que tu as un dernier conseil à nous donner ? 

J’aimerais terminer par la comparaison. On regarde beaucoup ce que font les autres mais on ne voit qu’une partie émergée de l’iceberg. Je pense qu’il faut se concentrer sur soi au lieu de comparer et se demander si on a vraiment envie de faire pareil? Est ce que je ne suis pas déjà fière de ce que j’ai? Se comparer à soi, à ce qu’on a envie de faire soi avant de comparer avec ce que font les autres.

C’est une très belle conclusion je suis assez d’accord avec toi, sachant que comme tu le dis on ne sait pas non plus ce que ça représente derrière. 

C’est ça parce qu’il y n’y a pas que le travail dans la vie!

Épingle cet article sur Pinterest pour le partager ! 🚀

Créer une stratégie pinterest au service de son business
Pourquoi pinterest est-il utile pour votre business

Faites le point avec moi sur votre projet !

Partageons un moment ensemble pour déterminer vos besoins afin de booster vos projets !

Cet entretient dure 30 min et il est gratuit.

Partagez ce super post avec les entrepreneuses qui en auraient besoin !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Camille de Girlboost avec la pancarte Girl Power

La Newsletter ⚡Girlboost⚡

Tout ce dont vous avez besoin pour construire votre projet. Rdv chaque lundi matin dans votre boite mail ! #YAY