fbpx
Camille de Girlboost avec la pancarte Girl Power

Comment éviter la procrastination en tant qu’entrepreneur?

Procrastination entrepreneur - 4 astuces pour y faire face

Aïe Aïe Aïe… Il est si facile de tomber dans la procrastination en tant qu’entrepreneur et entrepreneuse ! Parce que la flemme pointe le bout de son nez, parce qu’on est son seul patron, parce qu’on le peut. Nous sommes dans un champ des possibles infini : travailler tard le soir ou tôt le matin, travailler de chez nous ou dans un café, dans un coworking ou encore à l’autre bout du monde, travailler avec un fond musical, un fond télévision ou dans le silence… 

Et parfois, trop de choix, tue le choix ! Car sans routine et sans rigueur, on peut vite finir par succomber à l’appel de la glandouille devant Netflix ou devant les réels Instagram, ou l’appel de la promenade parce qu’il fait si beau dehors… En bref, notre flexibilité est un avantage non négligeable de notre entrepreneuriat mais c’est aussi parfois un fléau quand on manque un chouïa d’organisation. Et nous allons voir ensemble comment pallier un peu à cette fameuse procrastination qui nous guette. 

Attention toutefois : nous ne sommes pas des robots ! Et parfois c’est normal. C’est normal de ne pas être productive, de ne pas être en forme, de s’écouter, de ne vouloir rien faire. Et quand ça arrive, il ne faut pas culpabiliser sinon on perd tous les bénéfices d’une pause impromptue et improvisée. Alors autant accepter et lâcher prise ! Mais parce que tous les jours ne peuvent pas être des vacances sous les cocotiers, voici quelques astuces pour faire face à la procrastination de l’entrepreneur. 

1. Créer un rétroplanning

Cela peut paraître tout bête, mais créer un rétroplanning complet avec sa vision stratégique permet de mettre à plat sa vision et ses objectifs. On voit où on veut y aller et comment y aller étape par étape ! C’est un petit coup de pied au cul nécessaire parfois si on veut « être dans les temps » par rapport à nos projection. Toujours garder un oeil sur ce rétroplanning permet de s’organiser et de reste un minimum motivé car il y a la carotte derrière, l’objectif à atteindre ! Vers l’infini et au de là. 

2. Générer des TO DO

Que ce soit sur une application digitale comme notion ou sur un carnet, la TO DO permet d’organiser ses tâches pour la journée. Et on a l’effet kiss cool de savoir quoi faire mais également de voir que l’on avance concrètement quand on coche la case ou que l’on surligne la tâche effectuée. Notre cerveau adore ça et nous récompense même quand il voit que ça avance ! Alors faites-vous plaisir. Attention toutefois à ne pas être trop ambitieuse : le problème avec les to do c’est quand elles deviennent à rallonge. On a tellement envie de tout mettre, tout ce que l’on souhaiterait faire dans la journée et ainsi déverser la charge mentale qui croupie gentille ment dans notre tête. Mais une journée fait 24h et on est souvent à côté de la plaque niveau estimation du temps ! 

Parce qu’on a l’impression que l’on peut faire plus. 

Parce que l’on néglige les imprévus. 

Parce que si on a une bonne notion du temps que prend une tâche, on n’a pas forcément le bon baromètre. Je m’explique : 

  • Une tâche sur de la stratégie pure et dure va demander du jus de cerveau et de la concentration. Donc même si c’est une tâche d’une heure, en réalité elle va nous épuiser. 
  • Une tâche qui est chronophage et simple comme planifier sur un outil peut nous prendre le même temps : une heure. Mais derrière, c’est un peu chill & Netflix pour notre cerveau car il n’intervient pas plus que ça. On a donc encore plein d’énergie à revendre ! 

Si dans notre to do, on met plusieurs tâche qui demande beaucoup de concentration et de deep work (travail en profondeur), on va donc griller bien plus d’énergie et on ne sera pas capable d’accomplir 36 000 tâches à côté. 

A l’inverse, si on se concentre que sur des tâches chronophage et simple, on arrivera à réaliser notre planning. 

Il faut donc penser à cela quand on commence à composer notre TO DO ! Pour ajuster en fonction ce que l’on met dedans. 

Dernier point concernant les TO DO LIST, en général; on dit qu’il faut éviter de mettre 36 000 tâches pour ne pas avoir la frustration de ne pas finir et donc après cet effet de « je suis en retard, je ne vais jamais y arriver ». C’est pour cela que l’on va privilégier un, deux ou trois objectifs dans notre journée, pas plus ! Ce sont les plus grosses tâches à réaliser. Et on essayera de commencer notre journée par elles pour avoir la satisfaction de les avoir réalisées ! 

Psssst :  celles qui utilisent des to do list sur papier avec des carnets façon OLD SCHOOL, comme moi, pouvez-vous m’envoyer un petit mail à camille@girlboost.fr? J’aimerais beaucoup échanger avec vous sur un super projet 100% GIRLBOOST. 

3. S’autoriser des vraies pauses

4. Déconnecter

Alors bien sûr on va déconnecter à la fin de la journée après avoir travaillé mais ce n’est pas de cela qu’il s’agit. Je parle ici de déconnecter vos différents appareils pour ne pas vous faire polluer ! Que l’on parle des sms, des mails, what’s app, instagram… On peut recevoir des centaines de notifications par jour sans même s’en rendre compte ! Et forcément, ça aide notre cerveau à vouloir procrastiner… Oh tien, un email ! Et si on allait voir ce que c’est, ah et oui on pourrait peut être lui répondre, c’est tellement plus stimulant que faire la comptabilité… Tiens Justine est en live sur instagram? Je vais aller voir ce qu’elle dit de beau et la soutenir et ainsi de suite… La boucle est infinie ! Les notifications, c’est un élément ultra toxique pour votre productivité et forcément c’est un élément déclencheur de procrastination. 

Alors quand on veut éviter de procrastiner, on a plus qu’à : 

  • Se mettre en mode avion 
  • Déconneter sa boîte mail 
  • Rester concentrée le temps de notre tâche 

Rien ne nous empêche de regarder à notre pause ce qu’il se passe ! Ou nous récompenser ainsi quand on a fini nos tâches principales. C’est une habitude à prendre mais elle vous sauvera la mise dans la majorité des cas ! Et promis; ce ne sera pas trop douloureux… 

Vous avez maintenant quelques astuces concrètes à mettre en place pour faire face à la procrastination quand on entreprend ! Mais rassurez-vous les GIRLBOOST, ça arrive à tout le monde…

Même aux meilleures ! Ne soyez pas trop exigeantes avec vous-même. 

Épingle cet article sur Pinterest pour le partager ! 🚀

COMMENT FAIRE FACE À LA PROCRASTINATION LORSQUE L'ON ENTREPREND?

Faites le point avec moi sur votre projet !

Partageons un moment ensemble pour déterminer vos besoins afin de booster vos projets !

Cet entretient dure 30 min et il est gratuit.

Partagez ce super post avec les entrepreneuses qui en auraient besoin !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Camille de Girlboost avec la pancarte Girl Power

La Newsletter ⚡Girlboost⚡

Tout ce dont vous avez besoin pour construire votre projet. Rdv chaque lundi matin dans votre boite mail ! #YAY