fbpx
Camille de Girlboost avec la pancarte Girl Power

Entrepreneuse à cœur ouvert

Entrepreneuse à coeur ouvert

Ma vie d’entrepreneuse en ce moment est bien différente d’il y a quelques mois. Il y a quelques mois, je donnais tout, absolument tout pour l’entrepreneuriat. Pour GIRLBOOST, pour mes cours en école de commerce, pour mes clients, pour mes formations en ligne, pour la construction de mon empire… J’avais un emploi du temps plus que rempli, je faisais 10 heures par jour minimum et je m’en amusais.

C’était exaltant, éreintant, gratifiant. Voir le chiffre d’affaires monter sur la balance, structurer son projet, atteindre ses objectifs… J’étais littéralement un TGV : un train grande vitesse ! Avec une motivation à toute épreuve.

Et puis il s’est passé pas mal de choses : un déménagement, un changement de vie, un changement de mindset aussi… Pendant tous ces chamboulements, j’ai gardé le cap. J’ai continué à travailler d’arrache-pied, à faire des allées et retour entre 4 villes de France où je performais… Et même si je sentais la fatigue se cumuler petit à petit, cela me convenait parce qu’encore une fois, j’avançais. J’avançais droit vers un but bien précis.

Une nouvelle année, la V2 de la Girlboost Academy, le déménagement, les vacances… Et puis tout s’est bien déroulé. Tout est arrivé jusqu’au dernier point. Les vacances tant attendues : un petit tour du côté de la Martinique sur un bateau. Nager au milieu des poissons, admirer les tortues avancer doucement dans l’eau, voir les dauphins jouer en sautant dans l’océan, déguster une Pina Colada devant le coucher du soleil… C’était magique. Une véritable pause, un souffle, une respiration, des rires, un grand sourire… Un soulagement.

I did it. Seulement voilà, c’était la chose que j’attendais, pour laquelle finalement je me suis battue, et depuis mon retour, je fais face à un mélange de deux choses que je souhaite partager.

La première : c’est que c’est la toute première fois que je décroche réellement depuis que je suis à mon compte. Et ça fait peur… Mais ça fait aussi du bien !

La première fois que je prends de véritables vacances, où cela m’est égal d’être en retard sur ma newsletter, le podcast ou autre… Tant que je tiens mes coachings et mon cœur de métier.

 

La première fois aussi où je me rends compte qu’il y a bien d’autres choses à côté de l’entrepreneuriat. Bien sûr, je sais que ma légende personnelle s’inscrit dans la passion du travail, ça l’a toujours été mais je sais aussi à quel point ralentir, ne rien faire, lire, profiter, voir des personnes qui me sont chères est tout aussi important, si ce n’est plus.

La deuxième : c’est que j’ai tellement aimé décrocher que j’ai bien du mal à me fixer à nouveau des objectifs pour repartir de plus belle. Finalement, cette pause que j’attendais tant, il aurait presque fallu qu’elle arrive avant car son contrecoup est bien là… Pour autant, j’adore toujours ce que je fais, et je pense que mes coachées vous le diront : la qualité de mon travail n’a pas bougé d’un iota. C’est davantage le superflu que j’ai supprimé temporairement et mon ambition qui est clairement restée sous les cocotiers. Hey où es-tuuuuuu ? Je vais finir par lancer un avis de recherche.

En bref, je prends plus de plaisir à regarder actuellement un billet d’avion pour aller faire un petit tour du monde qu’à rédiger la prochaine page de vente. Et vous savez quoi ? Ce n’est pas grave. En réalité, dans l’entrepreneuriat, on dit souvent (moi la première) que ce sont les montages russes : un jour on se sent au top du top en train de tout déchirer, et le lendemain, on ne sait pas que faire, où aller, et on est clairement en train de se planter… Ça : c’est la base ! Vous l’avez toute connue et moi la première. Mais là je ne suis ni dans un bas, ni dans un haut.

Je suis dans un autre endroit. Un endroit où l’entrepreneuriat est là, mais secondaire. Un endroit où je peux faire la sieste l’après-midi avec Joël Dicker, et où je peux aller me promener au soleil sans culpabiliser, où ma santé devient ma plus grande priorité.

Un endroit où je cuisine pour recevoir, où je fais du sport pour retrouver mon énergie. Et finalement, si c’était cela mon nouvel équilibre ?

Travailler moins, mais travailler mieux. Travailler plus efficacement, adapter son rythme, rêver, et vivre de ses rêves… Voyager. Célébrer. Savourer.

Étonnamment, j’ai jamais été aussi déconnectée que je ne le suis aujourd’hui et paradoxalement, très épanouie de l’être. Parce qu’il y a tellement plus derrière. Il y a les GIRLBOOST incroyable que j’accompagne, il y a mes Business Partners, il y a mon entourage, mais surtout il y a moi.

Moi qui ne suis pas seulement une entrepreneuse. Moi qui suis un tout et qui célèbre ce tout ; avec plein d’énergie, de vie, de joie, de souvenirs… Et finalement ; si c’était cela, la vraie vie ?

Après bien sûr, c’est subjectif et c’est propre à tout un chacun. Aujourd’hui, je n’avais pas envie de vous vendre du rêve, du faux, du instagrammable. J’avais envie de vous parler à cœur ouvert de ces moments qui sont tellement précieux, et qui construisent avec vous le projet GIRLBOOST. Mais tellement plus que cela également !

J’avais envie de vous partager tout cela car peut-être que vous aussi, vous ressentez cela. Qu’après quelques mois, quelques années, vous sentez un nouvel équilibre se construire. Peut-être que vous avez encore du mal à le voir, à le trouver et rassurez-vous : moi aussi. Nous toutes en réalité.

Parce que l’entrepreneuriat c’est cela aussi : se challenger, se remettre en question, tester, de nouvelles choses, de nouveaux rythmes… Jusqu’à tant de se trouver ! N’oubliez pas, les GIRLBOOST, que c’est un élément parmi tant d’autres, et qu’il ne vous définit pas. Vous êtes bien plus que des entrepreneuses. Vous êtes des GIRLBOOST.




Épingle cet article sur Pinterest pour le partager ! 🚀

Il est temps de vous révéler mes pensées profondes
Les pensées d'une entrepreneuses à coeur ouvert
Ma vie d'entrepreneuse

Faites le point avec moi sur votre projet !

Partageons un moment ensemble pour déterminer vos besoins afin de booster vos projets !

Cet entretient dure 30 min et il est gratuit.

Partagez ce super post avec les entrepreneuses qui en auraient besoin !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Camille de Girlboost avec la pancarte Girl Power

La Newsletter ⚡Girlboost⚡

Tout ce dont vous avez besoin pour construire votre projet. Rdv chaque lundi matin dans votre boite mail ! #YAY