Camille de Girlboost avec la pancarte Girl Power

Le secret d’un entrepreneuriat réussi

Le secret d'un entrepreneuriat réussi

Entreprendre, c’est une sacrée aventure… Monter soi-même un projet, une idée, un business : oser se lancer, affronter ses doutes, son fameux syndrome de l’imposteur, y croire plus que personne, plus que jamais et y aller…. Sans se retourner ! 

Mais à toutes celles qui pensent que c’est risqué, sachez qu’il ne faut pas du courage pour se lancer. Seulement de la confiance. En vous-même, en vos capacités, en l’avenir et en votre idée ! C’est la clé, pour éviter de rebrousser chemin à la moindre difficulté. Mais y a-t-il un secret pour un entrepreneuriat réussi? 

Bien sûr, il faut une vision, des objectifs à poser sur le papier pour vous aider à structurer, à prioriser, et à avancer dans la bonne direction. 

C’est un plus d’être organisée pour vous permettre de consolider toutes ces étapes et celles que nous avons vues dans les deux précédents podcasts : la structuration de projet & le persona. 

Il faut être curieuse, se questionner, et questionner sa cible pour vous aider à mieux calibrer les besoins auxquels vous répondez avec votre idée, votre blog, votre prestation de service ou votre projet. 

Être curieuse pour analyser votre secteur et le milieu concurrentiel dans lequel vous allez devoir vous différencier. 

De la confiance, de l’organisation, une vision, des objectifs, de la structuration, de la curiosité…. Aucun de ces points n’est un secret ! Ce sont également des éléments fondamentaux pour avancer dans tout projet. Professionnel ou personnel. C’est exactement la même chose lorsque l’on est salarié. 

Mais alors quel est-il ce fameux secret
d’un entrepreneuriat réussi? 

Et bien, laissez-moi vous raconter une petite histoire (storytelling bonjour). 

Quand j’ai décidé de me lancer (flashback la Fnac bonjour, pour celles qui ont loupé cet épisode, rendez-vous au tout début du podcast Girlboost), j’ai listé mes compétences qui pouvaient être des atouts, des fondations dans mon projet. Et j’ai également listé celles qui me manquaient. 

J’ai été faire un tour sur UDEMY (pour celles qui ne connaissent pas, c’est un grand site de formation mass market qui propose des formations 100% en ligne sur tous les sujets, avec des tarifs très préférentiels tous les 14 jours, une mine d’or). Et je me suis formée avec des super formateurs sélectionnés sur le volet : Hello Dan Scott de Adobe ! 

J’ai pris le temps de consolider mon projet petit à petit : j’ai travaillé ma proposition de valeur, mon offre, mon branding, mon site web et là encore le syndrome de l’imposteur me taraudait. Alors j’ai fait deux choses : 

  1. J’ai contacté mon persona et je lui ai proposé de réaliser des prestations gratuites pour lui. Afin de tester mes nouvelles compétences UDEMY entre autres. Et ça a très bien fonctionné ! J’ai pu développer mon portfolio, et me faire des contacts qui sont aujourd’hui des amies. Alice, si tu passes par ici, petite dédicace ! En plus j’ai eu la chance d’avoir de très beaux bijoux en remerciement de mon travail. LE NEC PLUS ULTRA ! Pour celles qui sont curieuses, je vous invite à découvrir les sublimes créations de Lily Garden. 
  1. J’ai passé quelques mois dans une couveuse. Pour celles qui ne connaissent pas : une couveuse est une structure proposée par les régions et qui accompagne les entrepreneurs dans la construction de leurs projets. Ils proposent ainsi quelques formations sur les bases de chaque pilier stratégique et un conseiller vous accompagne une fois par mois. Ils vous prêtent également leur numéro de SIRET pour pouvoir facturer sans avoir encore votre statut : c’est très utile pour tester votre idée sans prendre de risque. 

La formation de la couveuse ne m’a rien apporté. Je n’ai pas appris, je connaissais déjà les bases des sujets proposés. Je me suis plutôt ennuyée (Sorry). Mais elle m’a apporté deux choses : 

  • La confirmation que mon syndrome de l’imposteur n’avait plus lieu d’être, car j’étais plus que prête à me lancer
  • Un premier réseau d’entrepreneurs, les « couvés », que j’ai pu rencontrer à l’occasion de nos formations
  • Un premier réseau de persona que j’ai contacté volontairement et avec qui j’ai pu échanger

Résultat : avant même d’avoir mon propre numéro de SIRET, (car j’étais couvée), j’avais mes premiers clients. Et c’est là que le SECRET d’un entrepreneuriat réussi apparaît : d’où sont venus ces premiers clients? 

  • Ils sont venus de mes contacts à la couveuse, ces fameux couvés, ces entrepreneurs qui étaient en train de construire leurs projets
  • Ils sont venus de mon réseau, mes anciens collègues, qui m’ont fait confiance, qui m’ont recommandée, qui ont fait appel à mes services…
  • Ils ont signé en voyant mon portfolio, mes compétences que j’avais mises au profit de profil comme le leur, le fameux persona. 

TETRIS Time : voyez-vous le dénominateur commun de ces briques qui se mettent en place ?

Pour réussir tout cela : casser mon syndrome de l’imposteur, réaliser que j’étais prête, et trouver mes premiers clients…. 

La clé : c’était d’être entourée ! Pas seulement de son cercle proche, mais également de personnes qui vivent la même chose que vous : cette même aventure entrepreneuriale. Et également de votre persona, celui pour qui vous faites tout cela. 

Je me suis entourée au fur et à mesure d’inspirations, de mentors, d’entrepreneurs et j’ai partagé. J’ai partagé mes doutes, j’ai interrogé à l’époque d’autres freelances que je ne connaissais pas pour me conforter dans mes choix, des futurs concurrents (concurrence bienveillante les GIRLBOOST), j’ai interrogé en direct mon persona et j’ai travaillé avec lui pour tester tout cela. 

Être entourée quand on entreprend, c’est capital. 

On se sent parfois seule, nous sommes confrontées à énormément de questions et de décisions à prendre : 

  • Comment faire sa première facture?
  • Comment relancer un client qui ne paie pas?
  • Comment déclarer son chiffre d’affaires?
  • Comment prioriser une to-do list qui nous fait finir à 22h ?
  • Comment faire évoluer ses projets ?
  • Comment prospecter ?
  • Comment relâcher la pression que l’on se met ?
  • Comment prévoir des vacances ?
  • Comment prévoir un stagiaire ? 
  • Comment créer un blog ? 
  • Comment rédiger un article optima en SEO? 
  • Comment passer le cap de la TVA ?

Pour toutes ces questions, il y a des tas d’entrepreneuses qui sont passées par ici…. Et qui ont sûrement bien d’autres questions ! 

C’est, entre autres, pour cette raison que je suis devenue mentor & coach pour entrepreneurs et entrepreneuses. D’ailleurs, je « mentore » des mentors sur leurs projets et moi-même, j’ai un mentor actuellementcar je pense que c’est toujours très important d’avoir un regard extérieur sur son projet. Un nouvel angle de vue tout frais, pour nous permettre de trouver des solutions. Cela fait gagner un temps précieux, cela soulage énormément, cela apporte des nouvelles pistes, cela nous booste… 

En bref, je suis convaincue de l’importance de se faire accompagner pour l’avoir moi-même expérimenté. 

C’est exactement pour cette raison que je suis en train de fonder la communauté GIRLBOOST. A toutes celles qui ne veulent plus se sentir seules, qui veulent travailler à plusieurs sur leurs questions, leurs besoins, leurs problématiques… Rendez-vous sur Facebook : tapez Girlboost et vous trouverez votre futur groupe préféré ! 

S’il y avait un secret pour un entrepreneuriat réussi, ce serait celui-ci : ne restez pas seules. Avancez à plusieurs. STRONGER TOGETHER.

Partagez ce super post avec les entrepreneuses qui en auraient besoin !

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Camille de Girlboost avec la pancarte Girl Power

La Newsletter ⚡Girlboost⚡

Tout ce dont vous avez besoin pour construire votre projet. Rdv chaque lundi matin dans votre boite mail ! #YAY