Camille de Girlboost avec la pancarte Girl Power

Apprendre à lâcher prise avec la méditation

Lâcher prise grâce à la méditation

Hello les Girlboost, 

Aujourd’hui, j’ai envie de vous inviter à faire une pause. Dans un monde où l’instantanéité prime, où tout va vite, trop vite et où l’on manque de temps. 

On manque de temps pour prendre le temps, pour profiter de l’instant présent, pour savourer chaque minute qui s’écoule dans nos vies et qui ne seront jamais plus… Car hier est passé, et demain est futur : profitons ensemble de ces quelques minutes. Là, maintenant. À l’heure où vous écoutez ces quelques mots. 

Aujourd’hui, nous ne parlerons ni d’entrepreneuriat, ni de webmarketing, ni de productivité : mais juste du bonheur d’être là, ici et maintenant. Je vous propose… roulements de tambour : une séance de méditation guidée ! Soyez indulgentes, c’est la toute première séance que je propose sur un thème qui me tient particulièrement à coeur, car j’ai parfois bien du mal, comme vous les GIRLBOOST, à … lâcher prise ! 

Alors lâchons prise ensemble, au cours des prochaines minutes. Cette séance va vous permettre de faire une pause :  malgré ou avec les problèmes quotidiens.  L’idée n’est pas de les fuir mais de les laisser à la porte de votre esprit, comme on pose ses bagages sur le palier devant sa chambre d’hôtel. 

Je vous invite à prendre un certain temps pour vous installer dans votre posture de méditation et fermer les yeux si vous en ressentez le besoin. Si vous êtes sur une chaise, commencez peut-être par la sensation de contact des deux pieds avec le sol, ressentez toute la zone de contact des deux pieds avec le sol, sentez le soutien du sol, remarquez les zones de contact de vos cuisses avec le plat de la chaise, vos fesses bien ancrées sur la chaise, ou sur le sol si vous êtes assises en tailleur. Votre dos droit, ancré. 

Soyez attentives à la rotation de votre bassin qui vous permet de redresser votre dos sans vous appuyer sur le dossier de la chaise. Sentez le soutien du sol sur toutes vos zones de contact, vivez cette expérience sans vous la raconter, sans vous la décrire. 

Rentrez dans cette expérience des sensations physiques de votre socle, et ressentez la stabilité et la solidité. Arrêtez-vous, prenez conscience des éventuelles tensions dans votre corps, certaines tensions inutiles rajoutent des couches qui troublent votre perception de l’expérience que vous menez à chaque instant, et notamment qui troublent la façon dont vous vivez certains problèmes.

Restez sur ces tensions sans pour autant convoquer à nouveau les problèmes personnels que vous avez laissés à la porte de votre esprit pendant cette séance. 

A quoi sert de serrer la mâchoire quand un petit tracas revient ? Observez ces tensions sans les juger, et laissez-les se dénouer naturellement, ces tensions sont comme les couches qui entourent l’oignon : laissez-les partir les unes après les autres pour être au contact de vos véritables sensations, de vos véritables émotions. 

Peut-être pouvez-vous porter votre attention sur les sensations qui accompagnent la respiration au niveau des narines, de la gorge, de votre poitrine, ou de votre abdomen. Choisissez un point où ces sensations sont plus évidentes. 

Sentez le passage de l’air en ce point, respiration après respiration, après respiration : le passage de l’air froid dans les narines, puis la gorge, vos poumons et votre abdomen qui se gonflent doucement ou l’air un peu plus chaud qui repart par la gorge et les narines. 

Essayez d’être cette sensation. Essayez de rentrer dans cette sensation, de vous unir à elle.

Sans que ce soit une histoire que vous vous racontez. 

Je vous invite à garder le contact avec cette qualité de présence consciente ; essayez de vous y installer, d’y demeurer, ou au moins de la rappeler pendant votre journée quand vous en ressentirez le besoin…. 

DINGGGGGGGGG !!! Je vous invite maintenant à ouvrir doucement les yeux s’ils étaient fermés, et à vous étirer. Faites rouler votre tête de droite à gauche puis de gauche à droite, et levez les mains vers le ciel, comme si vous essayiez d’attraper les petites étoiles qui parent le ciel. Laissez-vous bailler si l’envie vous vient. 

Alors comment vous sentez-vous? Vous avez peut-être du mal à croire que vous pouvez laisser tomber vos schémas de pensées habituels dans lesquels vous êtes enracinées ? Au point parfois de croire que vous êtes ces schémas, qu’ils vous définissent ou définissent votre vie. 

Lâcher prise ne passe pas par la lutte ou l’aversion envers ces schémas de pensées. Ni envers cette omniprésence du brouhaha mental sur vos problèmes quotidiens, ne les repoussez pas car ils reviendraient plus tard encore plus forts. 

Lâcher prise passe par une intention pure d’accepter les choses telles qu’elles sont. Tout simplement. 

N’hésitez pas à refaire cette séance si vous en ressentez le besoin. Et à me dire si vous souhaitez réitérer ce genre de méditation guidée pour rythmer votre quotidien, vos semaines & vos mois avec GIRLBOOST. 

 

À bientôt, 

 

Camille

RECEVOIR LA NEWSLETTER GIRLBOOST

Découvrez des tips & astuces pour mener à bien votre projet en toute & simplicité avec le sourire ! N’avancez plus jamais seule en rejoignant la newsletter GIRLBOOST dédiées aux entrepreneuses et partagez ainsi vos questions, vos interrogations…

Vous y trouverez le BOOST nécessaire pour avancer !

Partagez ce super post avec les entrepreneuses qui en auraient besoin !

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Laisser un commentaire

VOIR PLUS
D'articles

Camille de Girlboost avec la pancarte Girl Power

La Newsletter ⚡Girlboost⚡

Tout ce dont vous avez besoin pour construire votre projet. Rdv chaque lundi matin dans votre boite mail ! #YAY