fbpx
Camille de Girlboost avec la pancarte Girl Power

Es-tu victime de FOMO en tant qu’entrepreneure?

LA FOMO DE L'ENTREPRENEURE

Quand on est une GIRLBOOST, on est sacrément curieuse et on a envie de connaître toutes les dernières actualités. Que ce soit dans son domaine d’expertise (obvious) ou non !

Notre miel à nous, celui qui nous attire plus que tout, c’est sans nul doute les formations en ligne et les nouveaux livres à dévorer sur nos sujets. Ce qui fait que l’on se retrouve bien souvent avec 36 formations dans notre file d’attente, et 10 livres empilés…

Mais la vérité : c’est que nous avons deux jambes, deux bras, et 24h par jour comme tout le monde. Un temps bien court pour pouvoir faire tout à la fois et nourrir notre soif de savoir qui est presque intarissable.

Rassurez-vous : c’est un phénomène bien connu que vous n’êtes pas seule à expérimenter… NO WORRIES !

Quasiment toutes les GIRLBOOST ont déjà fait preuve de… la FOMO de l'entrepreneuse !

La Fomo, qu’est-ce que c’est? Le syndrome FOMO vient de l’anglais : Fear of missing out, traduite en français par la peur de rater quelque chose. En général, la FOMO est une anxiété sociale car on a peur de manquer un événement ou une nouvelle donnant l’occasion d’interagir socialement. « Non mais tu n’étais pas à la retraite Yoga pour entrepreneuse le week-end dernier? » « Tu viens à la soirée GIRLBOOST jeudi prochain? »

En résumé, quand on est entrepreneuse, cela peut aussi se traduire par la peur de manquer une information cruciale, de louper la dernière tendance, de ne pas être à jour ou à la page ! Cette peur est irrationnelle car bien sûr, dans une journée de 24h, et dans notre vie de simple mortelle, on ne peut pas tout connaître, tout savoir, tout sur tout.

Enfin peut-être que c’est possible après tout, c’est à cet instant que la citation « ils ne savaient pas que c’était impossible alors ils l’ont fait » a beaucoup de sens ! Donc je ne vais pas dire que c’est impossible mais soyons réaliste les GIRLBOOST.

En bref, on n’a pas vraiment le temps de tout savoir sur tout. Pourtant, comme je vous l’ai dit dans deux précédents podcast, quand on est une girlboost :

De quoi se perdre : alors concrètement on fait quoi? Car d’un côté, on a cette fameuse FOMO de l’entrepreneuse qui nous pousse à faire n’importe quoi et à avoir des emplois du temps à rallonge épuisants, et puis de l’autre, on sait que c’est une clé du succès.

Et bien comme dans tout, il n’y a ni blanc, ni noir. Ni bien ni mal. Il y a un entre-deux à avoir !

Donc SE FORMER OUI, mais pas n’importe comment !

Typiquement la FOMO nous pousse à avoir 6 formations simultanées dans un mois où on doit gérer aussi tout le reste. Et ça c’est NO GO ! Car on court à l’épuisement.

La surinformation le piège de la fomo de l'entrepreneuse

Pour éviter d’être victime de sa FOMO, il faut donc prendre en compte différentes étapes :

N°1 – Avoir un calendrier ! Car oui les journées ne sont pas infinies, et si on peut être en formation continue tout au long de l’année, il faut pouvoir le placer au fur et à mesure. En un mois, on ne peut pas faire 6 formations : notre cerveau serait en surchauffe et notre sommeil serait largement entaché dans nos emplois du temps de GIRLBOOST ! Il faut donc être raisonnable, et penser petit à petit. Une formation par mois, c’est tout à fait faisable par exemple !

N°2 – Être organisée. Cela va largement avec le calendrier ! Mais en réalité, quand on achète un livre ou une formation, on peut rapidement les mettre de côté parce que la vie bat son plein, parce que l’on n’avait pas anticipé tel ou tel événement etc… Pourtant, si on les met de côté, on procrastine, on perd le rythme et cela devient compliqué d’y revenir ! En plus, le temps de se remettre dedans… WASTE, WASTE, WASTE…. Pour éviter cela, il faut donc privilégier des jours et des plages horaires dédiées à la formation ! Tous les vendredi de 10h à 12h c’est FORMATION PARTY ! Et là on est capable de suivre petit à petit des formations et les mettre en pratique !!!

N°3 – Analyser. Cela arrive parfois que l’on prenne une formation et que l’on se rende compte qu’elle n’est pas du tout adaptée à ce que l’on avait en tête. Comment cela se fait? Et bien peut-être que l’on a fait un raccourci trop rapide. Quand on prend une formation, il faut identifier clairement son besoin. Car la formation est là pour combler des lacunes et nous aider à évoluer dans la vision de notre projet ! Il est donc essentiel au préalable d’analyser ce qui répondra le mieux à son besoin.
Exemple : quand on veut utiliser le marketing digital pour prospecter et faire évoluer son chiffre d’affaires, on a tout intérêt à

Ces deux options sont possibles et complémentaires et cela va dépendre de vous !
Quand vous savez sur quoi vous souhaitez travailler et quels sont vos canaux principaux, vous pouvez directement aller à la case expert !
Quand vous êtes en recherche et que vous ne connaissez pas encore bien les enjeux, les tenants et aboutissants etc… Alors on commence par le commencement avec l’option n°1 !

En suivant ces trois étapes, vous structurez votre besoin de vous former pour optimiser et faire grandir votre projet. Et c’est sans nul doute la meilleure façon de procéder !

Attention toutefois car le syndrome FOMO est utilisé dans le marketing : en effet, certains copywriters (pour celles qui ne savent pas ce qu’est un copywriter : il s’agit d’une personne qui met en pratique le marketing de persuasion à des fins de convertir. Un copywriter rédige par exemple des pages de ventes, des séquences emails etc… en utilisant des techniques psychologiques, c’est un peu l’art de la publicité remis au goût du jour du digital) reprenons donc certains copywriters se servent de cette peur pour convaincre et mieux vendre… Avez-vous déjà lu quelque part « Ne rater surtout pas…. » ?

Cela fait partie des leviers d’action que le marketing utilise pour convertir…. Et oui votre FOMO peut être sacrément fourbe si on l’utilise contre vous ! Alors faites attention à ne pas vous laisser piéger par elle.

En résumé, se former tout le temps OUI, mais pas n’importe comment ! Avoir conscience du syndrome FOMO de l’entrepreneuse vous permettra de mieux comprendre vos réels besoins VS votre peur non rationnelle afin de booster au mieux vos compétences, vos connaissances et vos projets !

Épingle cet article sur Pinterest pour le partager ! 🚀

5 raisons de créer une communauté sur instagram
Instagram permet d'être en contact avec votre cible
Pourquoi créer une communauté sur Instagram

Partagez ce super post avec les entrepreneuses qui en auraient besoin !

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Camille de Girlboost avec la pancarte Girl Power

La Newsletter ⚡Girlboost⚡

Tout ce dont vous avez besoin pour construire votre projet. Rdv chaque lundi matin dans votre boite mail ! #YAY