Camille de Girlboost avec la pancarte Girl Power

Devenir freelance en 2021

Devenir freelance en 2021

J’ai souvent des entrepreneuses en devenir qui commencent leur coaching en me posant cette question : est-ce que c’est possible de devenir freelance en 2021? 

Cette question cache généralement plusieurs choses : 

  • N°1 : Un milieu très concurrentiel car oui, aujourd’hui, il y a beaucoup de freelances sur le marché ! Rendez-vous sur MALT.FR pour en voir un bel échantillon.
  • N°2 : Un manque de confiance en soi, surtout quand on se lance à son compte pour la toute première fois 
  • N°3 : Un syndrome de l’imposteur, l’impression que « vendre son temps » ou « vendre une expertise », c’est vendre du vent. 

Et je souhaite donc soulever ces interrogations avec vous toutes aujourd’hui car en soi, que l’on souhaite devenir freelance, créatrice, ou bloggueuse, ces interrogations restent exactement les mêmes. Et les réponses aussi ! 

 

Alors avis à toutes les entrepreneuses qui ont un projet : de freelance, de blog, de podcast, de développement d’une activité ou d’une marque… Aujourd’hui on va parler de ces trois freins qui existent et qui parfois vous font douter avant même de développer votre idée. 

 

N°1 : Chez les freelances *, il y a de la concurrence !

*blogueuses, créatrices, marques, podcasteuses, influenceuses…

 

C’est vrai, il y a énormément de concurrence aujourd’hui. 

 

Mis à part ce qui concerne l’innovation technologique, énormément de choses existent aujourd’hui sur le marché ! Des marques en tout genre, de tout type, et d’autant plus avec la mondialisation… Vous trouvez à portée de quelques clics des concurrents directs, qui sont dans le même lieu géographique que vous, ou sur la même cible mais également des concurrents du monde entier ! (côté freelance : sur Malt.fr par exemple) Et il y a de quoi avoir le vertige. 

Mais il y a également énormément d’utilisateurs dans ce monde. 

Et, en dehors  de certains qui visent un monopole (vous savez, la petite pomme que l’on trouve un peu partout), il y a de la place pour tout le monde. 

  • Ce que la concurrence veut dire, c’est surtout qu’il y a un réel besoin sur le marché. 
  • Ce que la concurrence apporte, c’est de l’expérience, et des idées. Mais également, en l’analysant bien : un axe de différenciation qui peut se dessiner ! 
  • Ce que la concurrence implique, c’est de la persévérance et beaucoup de motivation.

Comme je le disais plus haut, il y a énormément de concurrence aujourd’hui. Et pour sortir son épingle du jeu, il va falloir creuser, tester, se prendre des murs, analyser, recommencer avant de trouver sa part de marché. 

Ce ne sera pas chose aisée : on ne va pas se mentir, ce n’est pas en claquant des doigts et en faisant Netflix & chill toute la journée que ça va venir. 

 

Mais ce n’est pas impossible : loin de là. Il y a toujours quelque chose à faire, il y a toujours une place existante un peu oubliée / délaissée ou mal orchestrée… Et il suffit de la trouver ! 

Alors pour faire face  à l’objection n°1 : une seule chose à faire, retrousser ses manches et regarder la concurrence droit dans les yeux pour en faire une force dans votre projet. 

 

N°2 : Un manque de confiance en soi quand on se lance en tant que freelance *. 

*blogueuses, créatrices, marques, podcasteuses, influenceuses…

En fait, quand on regarde autour de soi, on a l’impression que c’est facile pour les autres. Qu’ils y arrivent bien ! On voit leur nombre de clients, leur chiffre d’affaires, leurs followers… ça semble évident, simple, fluide et facile. 

Et puis à côté, il y a nous. Nous avec ce projet, cette idée. On ne sait pas trop sur quel pied danser, on ne sait pas trop quelles sont les choses à prioriser, et on se dandine…

Mais il ne faut pas oublier que ce que l’on voit chez les autres, cette fameuse herbe plus verte, c’est la partie émergée de l’iceberg. Je ne connais pas une seule entrepreneuse à succès qui a réussi du premier coup, sans se poser des questions ou sans se planter. Et quand je dis se planter : je le dis avec affection et respect, car pour moi c’est un peu un passage obligé. On apprend bien plus de ses échecs que de ses succès et comme je vous le disais il y a deux semaines, ce sont les échecs qui nous permettent parfois d’arriver à la concrétisation d’un rêve ou d’un nouveau projet où les planètes sont alignées. 

En bref, la partie qui se trouve sous l’iceberg : ce sont ces doutes que nous avons toutes, ce sont ces pensées / ces nœuds au cerveau / ce stress, cette culpabilité parfois, ces découragements, ces nuits blanches ou parfois ces journées de 16h à plancher… Avant de trouver ! 

Alors pour ce qui est de la confiance en soi, l’astuce c’est d’arrêter de se comparer, d’arrêter d’idéaliser. Et puis de parler : de parler réellement avec ses concurrentes ou ses inspirations, ses mentors, pour voir qu’en fait, il y a un fossé entre l’apparence et la réalité. Et que finalement, la confiance, ça se travaille petit à petit. 

 

N°3 : Le syndrome de l’imposteur chez les freelances *

*blogueuses, créatrices, marques, podcasteuses, influenceuses…

Ahhh le fameux syndrome de l’imposteur. Ou devrais-je dire impostrice / imposteuse : l’usage n’a pas encore tranché mais c’est un autre sujet. Celui qui nous donne l’impression que nous sommes illégitimes ! Que nous ne valons rien sur le marché. Que nous n’y arriverons pas, ou que si nous arrivons à convaincre un client de nous faire confiance, il se rendra compte de l’arnaque que nous sommes ! Et il sera forcément déçu. Bah oui, ça coule de source ! 

 

STOP. STOP. STOP. Les GIRLBOOST : 

 

Primo : si on se pose la question de la légitimité, c’est que nous ne sommes pas vraiment des impostrices. Sinon on serait plutôt contente & fière d’avoir arnaqué tout le monde !!!! Vous savez, un peu comme le serrurier qui vous vend l’ouverture de votre porte claquée par erreur 900€. Ou le plombier, qui vous fait un devis à 700€ pour vous débarrasser d’un bouchon ! (oui ça sent le vécu pour les deux cas, pas vous?)

 

Deuxio : nous ne sommes pas des robots. Alors oui, ça veut dire que l’on est pas parfaite et que l’on ne pourra pas plaire à tout le monde. Mais ça veut dire aussi que nous sommes dotées d’intelligence émotionnelle et que nous saurons nous adapter ! Face à un client insatisfait, face à une situation compliquée… 

Vous êtes des GIRLBOOST les filles. Des GIRLBOOST. Ça veut dire quoi? Ça veut dire que vous pouvez tout faire, tout simplement. 

 

Alors pour répondre à cette fameuse question est-ce toujours possible ? 

  • De devenir freelance en 2021 quand on n’a pas d’expérience? Quand c’est la première fois que l’on entreprend? 
  • De créer sa marque en 2021 quand on a beaucoup de concurrents directs et indirects? 
  • De créer son podcast en 2021 quand on voit l’évolution du nombre de podcasts sur spotify / deezer ou soundcloud? 
  • De créer son blog en 2021 quand on a l’impression que l’âge d’or des blogs est révolu
  • De créer sa chaîne youtube en 2021 quand tous les sujets ont déjà été abordés
  • De devenir influenceuse en 2021, quand ils sont des millions à avoir dépassé les 30000 abonnés. 
  • De créer sa boîte en 2021, quand la covid nous fait hésiter…

 

Oui les GIRLBOOST, c’est toujours possible ! Il suffit juste de se lancer, d’être entourée, et de pérserverer. N’ayez plus peur de vous lancer en 2021, Let’s do it together les GIRLBOOST ! 

Et pour les futures freelances qui ne savent pas par quoi commencer, j’ai une excellente nouvelle à vous annoncer… Devenir freelance en 2021 est une formation GIRLBOOST qui arrive dans les semaines à venir ! STAY TUNED

Si vous connaissez des GIRLBOOST qui ont besoin de ce petit coup de pouce pour enfin se décider en 2021, partagez-leur cet article sans modération ! 

Je vous dis à la semaine prochaine les GIRLBOOST !

 

Partagez ce super post avec les entrepreneuses qui en auraient besoin !

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Camille de Girlboost avec la pancarte Girl Power

La Newsletter ⚡Girlboost⚡

Tout ce dont vous avez besoin pour construire votre projet. Rdv chaque lundi matin dans votre boite mail ! #YAY